Théâtre + Cinéma

Fiq!

Date

02 Oct 2021

Time

20h00
  • Tarifs: de 6€ à 19€

Prochaines dates

Groupe acrobatique de Tanger

Mise en scène – circographie Maroussia Diaz Verbèke
Assistante à la mise en scène Sanae El Kamouni
Scénographie et costumes Hassan Hajjaj
Création lumière et régie Laure Andurand
Création son et régie Joël Abriac
Création musicale Dj Key

Avec Najwa Aarras, Mohamed Takel, Samir Laaroussi, Hamza Naceri, Hammad Benjkiri, Manon Rouillard, Youssef El Machkouri, Tarik Hassani, Hassan Taher, Bouchra El Kayouri, Ayoub Maani, Zhor al Amine Demnati, Ilyas Bouchtaoui, Achraf El Kati, Nora Bouhlala Chacon, Dj Key

FIQ ! est un réveil en sursaut ! À un rythme effréné s’enchaînent pyramides humaines, roues, sauts et autres figures vertigineuses dans un déluge de couleurs. Les quatorze artistes, hommes et femmes à l’énergie folle, mêlent l’acrobatie traditionnelle marocaine à la voltige, au hip-hop, à la breakdance, au footfreestyle ou au taekwondo. Mis en scène par Maroussia Diaz Verbèke, artiste de cirque (ou circographe comme elle se définit) aux projets novateurs, le Groupe Acrobatique de Tanger multiplie les prouesses. Dans un décor flashy, pop et kitsch, créé par le photographe anglo-marocain Hassan Hajjaj, la musique live du marocain DJ Key rythme leurs numéros. Imprégnée du bouillonnement créatif du Maroc, cette troupe infatigable réinvente le cirque à la croisée de son riche héritage culturel et de son foisonnant renouveau : hybride, joyeux, audacieux !

Spectacle recommandé à partir de 6 ans
Représentation de la saison 20-21 reportée

Spectacle accueilli avec La Verrerie d’Alès – Pôle National Cirque Occitanie dans le cadre de Temps de Cirque dans l’Aude #10

« Une ode tendre et dynamique, virevoltante alchimie entre le moderne et l’ancestral. » [Télérama 2020]

« Le groupe acrobatique de Tanger nous rappelle que l’acrobatie fait partie de la culture marocaine depuis des siècles et prouve ainsi que de la tradition peut naitre la modernité. » [Figaro Magazine 2020]

« Connu comme le Andy Warhol de Marrakech, les images de Hassan Hajjaj évoquent une sensibilité lumineuse et pop, questionnant l’identité et la pertinence de la frénésie de notre monde moderne. » [El Pais 2020]

Production : association Halka, Paris