dans(e) house trio

Date

mercredi 09 Oct 2024

Heure

20h00

Hamdi Dridi - Cie Chantiers Publics

1h30 • catégorie 3 → de 6 € à 14 €

chorégraphie, matières sonores et scénographie Hamdi Dridi
avec Dobora N’jiokou, Ewa Bielak, Luciana Oliveira
régisseur son, spatialisation et captation des espaces sonores Lucas Prud’homme
assistant dramaturgie et production William Petit
lumières Lucas Prud’homme, avec la collaboration de William Petit
vidéo Léo Vuoso

Cette danse du monde marie Orient et Occident

Le féminin comme source d’inspiration. Après la création d’un solo pour la danseuse polonaise Ewa Bielak, Hamdi Dridi imagine désormais un trio dans le cadre de Dans(e) House. Dans ce projet, le chorégraphe y entremêle danse, cuisine et musique. D’origine tunisienne, Hamdi Dridi vient d’un milieu ouvrier où le repas est un moment privilégié d’échange, de retrouvailles, d’union. Dans cette nouvelle création, il nous invite à partager ce temps de célébration du vivant, de l’intime comme de l’être ensemble.
Sur scène, trois interprètes nous convient dans leur « house », leur maison où sonne le groove. Toutes témoignent de leur vie de femmes artistes, citoyennes du monde.

À travers une chorégraphie vive et joyeuse, entre hiphop, danse contemporaine et danses traditionnelles, leurs parcours se complètent, se répondent, se rejoignent sur une musique live. Hamdi Dridi a construit son chemin entre les deux rives
de la Méditerranée. De Tunis à Montpellier, de Beyrouth à Rome. Toutes ces pièces font résonner cette double culture. Cette nouvelle création, véritable ode rythmique, est de celles-ci. 

Hamdi Dridi

Du Mont Rouge à Tunis vers Montpellier, Berlin, Rome, Beyrouth, de la danse Hip hop vers la danse contemporaine, et le métissage des deux, Hamdi Dridi construit un chemin d’artiste, d’auteur, d’homme, entre deux rives, méditerranéen par essence, avec cette arabité sienne, qu’il aborde dans ses compositions chorégraphiques, tout en inscrivant sa signature par les chemins résonants des liens affirmés entre musique et danse.
Il traverse en veilleur son parcours de formation de 2008 à 2017 : Centre Méditerranéen de la Danse – Cie Sybel Ballet Théâtre à Tunis, CCN Rilleux La Pape – direction Maguy Marin – Lyon, CNDC Angers, Exerce – ICI CCN Montpellier Occitanie – direction Christian Rizzo, façonnant ainsi ses appuis pour le bâti de son cheminement chorégraphique : TU MEUR(S) DE TERRE – solo (2014-2016), I LISTEN (YOU) SEE – trio (2019/2020), ACTE(S) ET SUEURS (2020), BLACK/ WHITE PROCESS (2021), OM(S) DE MENAGE (2022).

Il installe en 2018 Chantiers Publics à Montpellier, pour forger en compagnie ses projets, ses créations. Hamdi Dridi parcoure les chemins du monde, d’une course lente et affirmée, ouvrant le dansé en perceptifs pluriels, pour mieux saisir les gestes ouvriers qui constituent la substance de son écriture, en matières chorégraphiques qu’il épuise avec jubilation pour capter les flux essentiels de notre présence à l’autre, aux autres.
Un artiste à l’oeuvre entre des continents. Hamdi Dridi, artiste tunisien, vit à Montpellier où il a implanté sa Cie.
Dans le champ chorégraphique il se propose comme un architecte d’espaces croisés entre musique et danse, il convoque les corps du travail, en des assemblages qui donnent présence à sa trame chorégraphique, dans une forme de narration associant abstraction et symbolique opérante du geste.
Avec Chantiers Publics, en compagnie, il articule et cisèle sa méthode de travail, échafaude les outils propices à sa démarche, précise ses chemins d’écriture, inscrit sa signature, en un lent questionnement des matériaux musicaux, sonores,  chorégraphiques et plastiques qu’il convoque.
Il pense son parcours à travers la durée, dans un renouvellement de ses actes, par la recherche, la création et la diffusion des oeuvres, comme par les liens qu’il rend tangibles et vivaces, à sa pratique de la danse Hip Hop, ce goût à rejoindre des jams à travers l’Europe, pour saisir l’évolution de cette danse urbaine, intensément relié à sa jeunesse, à des valeurs vivaces de mixité, de rencontre, de respect, dans un profond mouvement d’être à l’oeuvre par le dansant, également par les liens à la transmission et la pratique amateur, à travers les workshops de création, où il frotte son écriture chorégraphique à d’autres perceptions, d’autres regards, abondant sa recherche de vocabulaire, de mise en espace de son oeuvre à travers ces temps de partage.
Ainsi se dessinent les axes de circulation et de structuration du projet de la Cie Chantiers Publics, en Occitanie, en France et à l’International. Favoriser la marche d’un artiste chorégraphe qui est esprit de traversée.

Coproductions : en Tandem par Occitanie en scène (FR), Réseau Transversal, Vilanova i la Geltru (ES), L’Arboreto Teatro Dimora di Mondaino (IT) dans le cadre de Stronger Peripheries, une coalition du sud co-financé par Europe
Créative un programme de l‘Union Européenne ; Théâtre + Cinéma Scène nationale Grand Narbonne et Occitanie en scène.
Soutiens : Drac Occitanie ; Région Occitanie Pyrénées Méditerranée ; Ville de Montpellier ; Fabrik Nomade production.

Photos © Diogo Almeida, Indi Nunes, Gniewko Glogowski

Impromptus chorégraphiques, musicaux et culinaires avec les amateurs.trices de danse et de cuisine qui ont partagé le cheminement de création de la Cie Chantiers Publics depuis janvier 2024. [entrée libre]

On mange et on danse ! La Cie Chantiers Publics et ses complices vous offrent quelques mets à déguster, célébrant le partage et les spécialités culinaires de la Méditerranée.
Et la soirée se poursuit par un DJ set concocté par les interprètes du spectacle.

Atelier Philo Comprendre le geste professionnel
Avec l’Université Populaire de Narbonne.