Théâtre + Cinéma

Guermantes

2h19, France, 2021
De Christophe Honoré
avec la troupe de la Comédie-Française

Paris, été 2020. Une troupe répète une pièce d’après Marcel Proust. Quand on lui annonce soudain que le spectacle est annulé, elle choisit de continuer à jouer malgré tout, pour la beauté, la douceur et le plaisir de rester ensemble.

 

J’ai l’espoir que parfois le cinéma peut se suffire de ça : des acteurs, un lieu, quelques vêtements. Et le désir d’être ensemble et d’inventer quelque chose à traits rapides et libres. Nous sortions tous du premier confinement, de cette période d’empêchement. Ce temps imposé que nous avions vécu me semblait ne pas être étranger au temps perdu chez Proust, une expérience que seule la création pouvait retrouver.

(…) Je ne veux pas avoir à clarifier ce qui est d’ordre plus documentaire, ou autobiographique de ce qui l’est moins. Mais je sais que ce film est certainement “le plus vrai” de ceux que j’ai pu tourner. Aux spectateurs maintenant de décider ce qui, dans Guermantes, a bien eu lieu. Christophe Honoré