Keren Ann et Quatuor Debussy

Date

24 Nov 2022
Expiré!

Heure

20h00
  • Tarifs: 10€ à 27€

Keren Ann & Quatuor Debussy

1h30 / tarif 1 → de 10 € à 27 €

avec Keren Ann
et Quatuor Debussy :
Christophe Collette, violon
Emmanuel Bernard, violon
Vincent Deprecq, alto
Cédric Conchon, violoncelle

Naviguant entre pop, folk et chanson française, Keren Ann est l’une de ces artistes accomplies qui affectionnent les voyages immobiles, faits de ballades intimistes et de mélopées chatoyantes.
Pour ses vingt ans de carrière, elle s’entoure du quatuor à cordes Debussy, connu pour sa maîtrise du répertoire comme pour son art du décloisonnement, et qui habille de ses plus belles chansons :
Jardin d’hiver, coécrit avec Benjamin Biolay pour Henri Salvador, mais aussi Strange Weather, bijou de matière noire au goût d’éternité. L’alchimie entre la voix, la guitare électrique et l’ensemble de cordes est totale.
Le quatuor Debussy relève une nouvelle fois le défi du dialogue des arts, après avoir rencontré l’univers de la danse hip-hop dans Boxe boxe de Mourad Merzouki, et imaginé un concert à la bougie avec Requiem(s). Cette fois-ci, on se laisse porter de jours sombres en jours heureux, d’ivresse mélancolique en tornades vibrantes, de nappes en tourbillons…
Un concert pop dans un écrin de musique classique. Envoûtant.

Keren Ann : “La poésie est un remède”
 

” Keren Ann pose sa voix désormais impressionnante de maturité sur dix pépites de ses albums passés.” Télérama

“Le Quatuor Debussy est un vrai groupe où chacun est habitué à s’écouter, à jouer l’un près de l’autre. Quand on doit porter un accompagnement c’est très intéressant. Par moments, ce sont eux qui m’accompagnent, à d’autres moments, je sens que c’est moi et ils me permettent de m’assoir sur leur jeu. Moi j’arrive avec mon répertoire, mon caractère. Et le Quatuor Debussy arrive avec leur expérience et leur unité de musiciens qui jouent des choses incroyables.
Keren Ann pour Le Midi Libre

“Après une enfance nomade marquée par l’accumulation d’influences musicales françaises et américaines, Keren Ann s’installe en France, guitare sur le dos, déterminée à faire de la musique son métier. Son ambition prend forme lorsqu’en 1998 elle intègre le groupe Shelby et rencontre son alter-ego masculin, Benjamin Biolay. Dès la sortie du premier album de Keren Ann en 2000, le talent du duo de compositeurs est sollicité par un certain Henri Salvador, qui reprend à son compte le très apaisant Jardin d’Hiver dans son album Chambre avec vue, lui ayant valu deux Victoires de la Musique en 2001.” France Culture



Production : Rain dog productions, en accord avec Caramba.
Photo © Mélanie Rey.