Théâtre + Cinéma

Le Tartuffe ou l’imposteur

Date

05 Avr 2022

Time

20h00
  • Tarifs: de 6€ à 19€

Molière / Yves Beaunesne

Avec

Tartuffe
Nicolas Avinée

Elmire (épouse d’Orgon)
Noémie Gantier

Orgon
Jean-Michel Balthazar
Cléante (frère d’Elmire)
Vincent Minne

Dorine (suivante de Mariane)
Johanna Bonnet

Damis (fils d’Orgon)
Léonard Berthet-Rivière

Mariane (fille d’Orgon)
Victoria Lewuillon

Valère (amant de Mariane)
Benjamin Gazzeri-Guillet

Madame Pernelle (mère d’Orgon)
Maria-Leena Junker

M. Loyal et un exempt
Maximin Marchand

Laurent et Claviers
Hughes Maréchal


Claviers et chef de chant Antoni Sykopoulos

Dramaturgie Marion Bernède
Scénographie Damien Caille-Perret
Lumières César Godefroy
Création musicale Camille Rocailleux
Création costumes Jean-Daniel Vuillermoz
Assistantes à la mise en scène Pauline Buffet et Louise d’Ostuni
Chorégraphie des combats Émilie Guillaume

Création maquillages – coiffures Marie Messien

Direction technique et régisseur son
Olivier Pot

Régisseur plateau
Eric Capuano

Régisseur lumières
Karl-Ludwig Francisco

Habilleuse
CatherineBenard

Réalisation costumes Ateliers du Théâtre de Liège

 

Tartuffe a le magnétisme d’un étrange visiteur.
Adoré d’Orgon, il sème le chaos dans la famille de ce dernier. Accueilli dans leur demeure, promis par le maître à sa fille Mariane, pourtant fiancée à Valère, Tartuffe tente de séduire Elmire, la maîtresse de maison, avant de confondre son geste et d’obtenir d’Orgon la donation de ses biens.
Yves Beaunesne adopte un point de vue inattendu : si Tartuffe est bien un séducteur et un voyou, celui qu’on dit hypocrite n’en est pas un !
Seulement, son charisme exerce un incroyable pouvoir d’attraction auprès des assoiffés de lumière et d’absolu.
Accueilli plusieurs fois par la Scène nationale de Narbonne, le metteur en scène relit les grands textes dramatiques avec acuité.
Avec une troupe d’acteurs aux remarquables carrières, le metteur en scène sublime la force comique du chef-d’œuvre de Molière.

Spectacle recommandé à partir de 12 ans

Écouter l’interview d’Yves Beaunesne sur Radio Lenga d’Oc Narbonne

“Pour sa première mise en scène de Molière, le metteur en scène belge opte pour une lecture inhabituelle : représenter l’humanité de Tartuffe en situant l’action dans les trente glorieuses. Un choix qu’il justifie “à cause des similitudes entre l’époque de Molière et celles de l’après-guerre. Quand le dramaturge écrit Tartuffe, Louis XIV veut réaffirmer le pouvoir monarchique mis à mal par la fronde. Mais paradoxalement, on assiste à l’émergence d’une nouvelle classe sociale…” Théâtral Magazine

“Yves Beaunesne monte un Tartuffe rafraîchissant. La critique anti cléricale se retire au profit d’une satire familiale façon farce. C’est joyeux. “ Toute la Cuture

“Yves Beaunesne revisite la figure du célèbre imposteur en s’intéressant à son pouvoir de fascination(…).
 S’éloignant de la lecture conventionnelle selon laquelle le personnage principal serait le modèle de l’hypocrite, il aborde la pièce « à partir du pouvoir de fascination que peuvent exercer certains êtres auxquels on ne peut résister, quand bien même on pressent qu’ils feront pleuvoir sur nous une tempête de folies. » Une image renouvelée qui prouve, si besoin était, la richesse de ce classique.” Journal La Terrasse

Production Compagnie Yves Beaunesne Coproduction Théâtre de Liège et DC&J Création, Théâtres de la ville de Luxembourg, Le Meta – Centre dramatique national Poitiers Nouvelle Aquitaine, Théâtre Montansier, Scène nationale d’Albi, Théâtre de Nîmes, Théâtre Molière Sète, scène nationale archipel de Thau, L’Azimut – Antony/Châtenay-Malabry Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

 

François-Xavier Moulé, Valentin Comte, Daphné d’Heur, Jean-Luc Fafchamps, Jean-Jacques Touati, Julie Delbart, Estelle Marion, Marianne Pousseur, Virginie Tasset, Philippe Favette, Xavier Devillers, Annette Sachs, Pierre-François Detongre, Géry Desguin, Line Adam, Isabelle Eeckhoudt, Sophie de Tillesse, Michel Bataillon, Augustin Debiesse, Valérie Lecasble, Patrick Laudet, Isabelle Hermann, Annick Coquelin.