Les gros patinent bien

Date

mardi 05 Mar 2024

Heure

20h00

Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois

Molière du meilleur spectacle dans le Théâtre public 2022

1h20 • tarif 2 → de 6 € à 21 €

avec le soutien de l’Espace Culturel des Corbières et du Théâtre de la Poste

avec Félix Villemur-Ponselle et Pierre Bénézit

direction technique Colin Plancher
ingénierie carton Charlotte Rodière
accessoires Emilie Poitaux
création sonore Loïc Le Cadre
conseil costumes Coco Petitpierre
assistanat de tournée Thylda Barès
régie générale  Jérôme Pérez
régie plateau Elvire Tapie

Un voyage farfelu et rocambolesque mené à un train d’enfer sur des bouts de cartons

 

Il quitte les plaines du Grand Nord, maudit par une sirène pêchée par accident. Il s’évade en patins, à trottinette, en avion cartonné. Il découvre l’Écosse, repart vers le sud à dos de mulet, assassine quelques cornemuseurs au passage, cherche l’amour, toujours. Mais l’acteur en costume trois pièces reste assis, c’est la folie du spectacle. Son acolyte en maillot de bain s’agite autour de lui avec des centaines de morceaux de carton où sont inscrits les noms des pays, accessoires ou bestioles rencontrées.
Ces Laurel et Hardy des temps modernes nous entraînent dans leurs aventures rocambolesques déployées avec nombre d’astuces et de gags, déclenchant d’immenses éclats de rire. Explosion d’idées géniales et farfelues, feu d’artifice de bouts de carton, entre cinéma muet, clown et théâtre d’objet, Les gros patinent bien est une invitation à un voyage imaginaire, fusion des délires d’un cabaret de « cartoons » et d’une épopée shakespearienne.

On est entraîné dans une ronde vertigineuse qui enthousiasme le public, toutes générations confondues (…) Triomphe du talent grand, de l’imagination libre, du sens profond du théâtre. Armelle Héliot

 

(…) Quelle folie digne des Monty Python que ce nouveau spectacle…(…) Cartoonesque et délirant, ce spectacle, par son économie de moyens et son imagination débridée, a des vertus consolatrices dans une époque hypertechnologique et consumériste. Le Monde 2022

 

(…) Le cabaret cartoon d’Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois. Les deux artistes ont inventé uine histoire à dormir debout où se croisent l’esprit des Monthy Python et le burlesque des clowns. Le Monde 2022

 

(…) Les Grospatinent bien est aussi (surtout?) une mécanique de haute précision, mise en abîme d’un théâtre de survie au rythme infernal, qui repose sur la complicité flagrante de deux artisans, Pierre Guillois et Olivier Martin- Salvan. Libération 2022

 

 

(…) ces deux -là ré-architecturent notre imaginaire avec une folie burlesque digne des meilleurs clowns. (…) Télérama 2022

 

 

(…) Spectacle à faire rire toute la famille, road trip en carton d’un amerloque qui traverse le monde. Ça déborde d’inventivité et de joie scènique.(…) La Terrasse 2021

 

 

(…) Sans qu’un seul mot soit prononcé, le spectacle rend hommage au burlesque du cinéma muet et aux gags burlesques de la comédie du slapstick. Irrésistible.
Les Inrockuptibles 2022

 

 

(…) Décidé à réunir tous les publics, le duo s’amuse du grand écart entre un cabaret dédié à l’éloge du carton et une opérette invitant à s’évader sur Mars. Les Inrockuptibles 2022 (…) un road trip de carton où l’irrévérence le dispute à la poésie. La Croix 2021

Production : Compagnie Le Fils du Grand Réseau.
Coproductions : Ki M’Aime Me Suive ; Le Quartz – Scène nationale de Brest ; Carré du Rond-Point ; Le Quai, CDN Angers Pays de la Loire ; Tsen Productions : CDN de Normandie – Rouen ; Le Moulin du Roc, Scène nationale à Niort ; Comédie de Picardie ; CPPC –Théâtre l’Aire Libre.
Soutiens : Fonds SACD Humour –One Man Show ; Région Bretagne ; Le Centquatre, Paris ; Théâtre Sénart, Scène nationale.
Remerciements : Théâtre des Bouffes du Nord ; Espace Carpeaux – Courbevoie La Compagnie Le Fils du Grand Réseau est conventionnée par le Ministère de la Culture –DRAC de Bretagne.


Photos © Fabienne Rappeneau