L’odyssée

Date

mercredi 22 Mai 2024

Heure

15h30

Marion Guerrero - Cie Tire pas la Nappe

55 min • à partir de 9 ans
tarif 3 → de 6 € à 14 €

représentations scolaires du mar. 21 mai au ven. 24 mai

mercredi 22 mai • 15h30 → Théâtre + Cinéma
samedi 25 mai • 18h → Narbonne, musée Narbo Via

spectacle présenté avec le musée Narbo Via

texte Marion Aubert
Éditions Heyoka Jeunesse – Actes Sud-Papiers
mise en scène Marion Guerrero
avec Julien Bodet, Capucine Ducastelle et Gaëtan Guérin
musique Gaëtan Guérin
création lumières Olivier Modol
scénographie et costumes Marion Guerrero

Histoire mythique revisitée entre rock et science-fiction

 

La scène est tout en longueur, avec de part et d’autre le public. Deux cadres métalliques, quelques guirlandes lumineuses et une installation sonore modèlent l’espace. Le mythe prend forme sur un tapis bleu, la mer sur laquelle nous allons revivre quelques fameuses péripéties d’Ulysse. Les personnages actionnent eux-mêmes les projecteurs et jouent en live une musique rock, inscrivant le récit dans une esthétique de science-fiction. Pour faire face au combat, le sabre laser et l’humour sont de rigueur.
Cette Odyssée revisitée nous permet de naviguer entre un père héroïque et son fils.
Quand Ulysse affronte Éole ou le Cyclope, Télémaque n’est jamais bien loin. Il l’appelle, l’interpelle, lui somme de revenir. C’est à travers son point de vue que l’on parcourt l’histoire, celui d’un fils qui doit grandir avec un père toujours absent.
Portée par la promesse d’une réconciliation, cette traversée aux allures d’opéra rock est une histoire qui reste irrémédiablement fantastique.

La Compagnie Tire pas la Nappe est fondée en 1997 par Marion Aubert, Marion Guerrero et Capucine Ducastelle, à leur sortie du Conservatoire de Montpellier, dirigé par Ariel Garcia-Valdès.
Elle est codirigée par Marion Aubert et Marion Guerrero. Depuis plus de vingt ans, la compagnie travaille à la création et la promotion des écritures contemporaines et plus spécifiquement celle de Marion Aubert, dans des mises en scène de Marion Guerrero.

Marion Guerrero est diplômée du Conservatoire National de Région, aujourd’hui ENSAD de Montpellier et de l’Atelier Volant du Théâtre National de Toulouse, où
elle présente, en 1999, sa première mise en scène Petit(s) rien(s) Cabaret.
Elle répond également à des commandes de mises en scène pour différentes compagnies : Cie Nomade in France (Abdelwaheb Sefsaf), Cie La grande horloge (Fani Carenco), Cie Alcibiade (Frédéric Borie), Cie Aurachrome Théâtre (Bastien Crinon)… Les pièces qu’elle met en scène sont jouées dans de nombreux théâtres en France et à l’étranger. Elle est membre du jury et intervenante pendant
3 ans pour la promo 26 de l’École de la Comédie de Saint-Étienne et intervient à
L’Atelier au Théâtre National de Toulouse et à L’École du Nord au Théâtre du Nord à Lille. Parallèlement à cela, on la retrouve aussi comédienne avec d’autres metteurs en scène comme Abdelwaheb Sefsaf, Christophe Rauck, Jean-Claude Fall, Ariel Garcia- Valdès, Jacques Nichet, Frédéric Borie, Jacques Échantillon, Richard Mitou, Jérôme Hankins, Sébastien Lagord, Gilles Lefeuvre, Michèle Heydorff, Laurent Pigeonnat, Cécile Auxire-Marmouget…
Scénariste de plusieurs courts métrages, elle écrit actuellement son premier long métrage, Beaucoup rire et beaucoup pleurer.
Elle coécrit deux courts métrages, Bourrasque, avec Bruno Mathé et Double
foyer avec Julien Bodet.
Elle est aussi assistante à la réalisation et actrice pour les films d’Emmanuel Jessua. En 2019, elle reçoit avec Marion Aubert le prix spécial du Jury « Women for future » du journal La Tribune.

Marion Aubert est diplômée du l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier.
En 1996, elle écrit son premier texte pour le théâtre : Petite Pièce Médicament qui sera crée en 1997. Depuis, toutes ses pièces ont été créées, notamment par sa compagnie, dans des mises en scène de Marion Guerrero. Marion Aubert répond aussi aux commandes de différents théâtres, metteurs en scène, compositeur ou chorégraphes, parmi lesquels la Comédie Française, la Comédie de Valence, le Théâtre du Rond-Point, le CDR de Vire, le Théâtre Am Stram Gram de Genève, l’Opéra de Limoges…
2013 Prix Nouveau Talent Théâtre de la SACD
2016 Chevalière de l’Ordre des Arts et des Lettres.
2017 à 2020, elle est membre du Conseil d’Administration de la SACD dans la commission Théâtre.
En 2019, avec Marion
Guerrero le prix spécial du Jury Women for future du journal La Tribune. Depuis 2020, co-directrice du département écriture de
l’ENSATT à Lyon. 

Photo © Jean-Louis Fernandez

ven. 1er mars 18h aux Comptoirs [entrée libre]

Conférence À la ‘cantchine’ de Villers-Cotterêts :
face à la diversité, l’unilinguisme français fait de la résistance
avec Christian Lagarde, professeur à l’université de Perpignan.

En partenariat avec les Amis du Monde Diplomatique.