om(s) de ménage

Date

jeudi 02 Mai 2024

Heure

20h00

Hamdi Dridi - Cie Chantiers Publics

1h • tarif 2 → de 6 € à 21 €

concept, chorégraphie, création des espaces sonores Hamdi Dridi
avec Ewa Bielak, Maria Mikolajewska, Emmanuel De Almeida, Hamdi Dridi
régie son, élaboration spatialisation des univers sonores Lucas Prud’homme
création lumière et scénographie William Petit
création vidéo et images Léo Vuoso

Une danse joyeuse en l’honneur de femmes invisibles

 

Quatre danseurs et danseuses arpentent le sol de leurs pas chaloupés. En voltes et rebonds, ils dessinent un territoire de leurs marches scandées. Une joyeuse transe inversée porte en leurs déplacements la réminiscence des femmes de leurs vies, rendant un hommage à leurs mères, leurs ancêtres, leurs soeurs, leurs camarades.
Se jouant des passerelles entre danse contemporaine, danse hip-hop et danses traditionnelles, ils partagent la scène, comme un ring radieux, dans une composition chorégraphique nourrie des gestes quotidiens du labeur et soutenue par une partition musicale jouée en live.
Dans le sillage de ses créations précédentes, Hamdi Dridi poursuit sa recherche autour de la gestuelle des métiers manuels. Il épuise les matières en jeu pour mieux en dévoiler l’essence, proposant une danse vive toute en tension retenue qui fait sa signature, bâtissant par la présence simple de ces quatre artistes singuliers un rituel rythmique insolite et joyeux, une ode à être ensemble.

Du Mont Rouge à Tunis vers Montpellier, Berlin, Rome, Beyrouth, de la danse Hip hop vers la danse contemporaine, ou le métissage des deux, Hamdi Dridi construit un chemin d’artiste, d’auteur, d’homme, entre deux rives, méditerranéen par essence, avec cette arabité sienne, qu’il aborde dans ses compositions chorégraphiques, tout en inscrivant sa signature par les chemins résonants des liens affirmés avec ses créations, entre musique et danse. Il traverse en veilleur son parcours de formation de 2008 à 2017 : Centre Méditerranéen de la Danse – Cie Sybel Ballet Théâtre à Tunis, CCN Rilleux La Pape – direction Maguy Marin – Lyon, CNDC Angers, Exerce – ICI CCN Montpellier Occitanie – direction Christian Rizzo, façonnant ainsi ses appuis pour le bâti de son cheminement chorégraphique : Tu meurs sur terre – solo (2014-2016), I listen (youy) see – trio (2019/2020), Acte(s) et sueurs (2020), Black/White Process (2021). Il installe en 2018 Chantiers Publics à Montpellier,
pour forger en compagnie ses projets, processus, créations.
Hamdi Dridi parcourt les chemins du monde, d’une course lente et affirmée, ouvrant le dansé en perceptifs pluriels, pour mieux saisir les gestes ouvriers qui constituent la substance de son écriture, en matières chorégraphiques qu’il épuise avec jubilation pour capter les flux essentiels de notre présence à l’autre, aux autres. Un artiste à l’oeuvre entre des continents.

Avec Oms de ménage, Hamdi Dridi partage ses sources du dansé, le Hip Hop qui a nourri à Tunis la dynamique fondatrice de son parcours et qu’il continue activement de pratiquer. C’est le premier process de création où le chorégraphe établit de manière vive et joyeuse cette résonance à l’espace du Hip Hop dans le souhait d’un changement fort de ses méthodologies de compositions chorégraphiques. Provoquer, instruire, la rencontre singulière entre cette écriture chorégraphique contemporaine sienne qu’il épuise, twiste, érode de sa réflexion sur le geste ouvrier en danse et les médiums du Hip Hop dont il se saisit avec hardiesse, presque irrévérence et plaisir pour mieux les tordre, les déplacer, les manipuler. Aller vers l’essence d’une composition chorégraphique unique en assemblant avec joie le sonore dansé. Déployer, des formes, des pas, des combinaisons rythmiques issus de danses traditionnelles, dans la simplicité, la radicalité (au sens de racines) qu’ils imposent, en exploitant l’interact direct
avec le public qu’ils suscitent. Créer des partitions dansées que des ouvriers pourraient s’approprier telle quelles, en se jouant alors de la possible complexité de combinaisons répétitives qu’il épuise à travers les corps des protagonistes, pour acter l’essence de cette topographie chorégraphique. Ces partitions rythmiques, engagent la mise en jeu d’actes singuliers, traversant la question de la transformation et de la virtuosité du dansé à travers le prisme de ce territoire,
à la fois spectaculaire et hybride, faisant apparaître un terrain ludique, l’écrin de cette épopée. Ici et là-bas, la Tunisie et la France, ici et ailleurs, par les brèches et entre les mots. Être sans voile, à découvert, presqu’exposé, à travers cet échange de matières distillé entre les interprètes dans un geste de présence simple. Ici et là-bas, les pas percussifs ponctuent, dessinnent rendent sensible les espaces sonores, les corps vont s’alpaguer, ils se compléteront, se rejoindront, construisant ensemble, en multiples jonctions et disfractions tout en même temps liées, les géographies de cette création musique/danse vers ce singulier rituel rythmique.
Oms de ménage, le désir premier de présences partagées, comme un éclat d’espaces, de continents du vivant ici prodigué, en son unité. Pulser la pensée, métamorphoser les sensations, réveiller de l’humain. prodiguer cette essence du dansant qui nous donne existence, une transe inversée, une ode à l’être ensemble.

Dispositif Etape Danse – coproductions : CDCN La Maison Uzès Gard Occitanie, Fabrik Potsdam ; Théâtre de Nîmes – Scène conventionnée ; Interplay International Festival, Turin.
Coproductions : DIR – résidence régionale Brandeburg –Potsdam ; Montpellier Danse saison 2022/2023 ; Neuf Neuf Plateforme – Cie Samuel Matthieu, Toulouse.
Soutiens : le BNM CCN Marseille –La Friche Belle de Mai, La Cigalière de Sérignan, Rezo Danse , Alexandrie.
Résidence de création : La Cigalière, Sérignan.
Aide à la production : Mécénat
Caisse des Dépôts.
Aide à la mobilité : Institut Français – Mécénat Caisse des Dépôts.
La Cie Chantiers Publics – Hamdi Dridi – association Chantiers Publics est soutenue par : Le Ministère de la Culture – Drac Occitanie, la Région Occitanie
Pyrénées Méditerranée, la Ville de Montpellier, le Conseil Départemental de l’Hérault, Occitanie en Scènes, l’Institut Français, Mécénat Caisse des Dépôts, L’Institut Français Paris-Caisse des Dépôts, Montpellier Danse–l’Agora Danse/Fondation BNP Paribas, la Fabrik Nomade/ Multi Art Factory/Toulon.


Photos © Bill(the)K