Orchestre national de France

Date

mardi 28 Mai 2024

Heure

20h00

Chopin / Fauré / Debussy

tarif 1 → de 10 € à 29 €

 

programme :

Chopin : concerto pour piano n°2
Fauré : Pavane
Debussy : La Mer

avec
Cristian Măcelaru, direction
Alexandre Kantorow, piano
Orchestre National de France

Plus de 80 musiciens sur la grande scène de Théâtre + Cinéma !

 

Pour son deuxième concert à la Scène Nationale, l’Orchestre national de France met une fois encore à l’honneur l’inégalé répertoire symphonique français.
Chopin tout d’abord, avec le deuxième concerto pour piano et orchestre. En soliste, Alexandre Kantorow, la nouvelle personnalité stellaire du piano français, vainqueur du prestigieux Concours Tchaïkovski de Moscou. OEuvre emblématique de la double identité du compositeur, le deuxième concerto est un sommet de romantisme, notamment le Larghetto central, que même Liszt qualifia « d’idéale perfection. »
En seconde partie, l’une des pièces majeures du répertoire français, la « langue maternelle » de cet orchestre fondé à Paris en 1934 : La Mer de Claude Debussy (1905). Un poème sonore, une symphonie abstraite en trois mouvements qui va jusqu’à saisir l’insaisissable. Complétée par la célébrissime Pavane de Fauré, une pièce amoureuse reprise tant et tant de fois par des musiciens de tous les horizons au cours de l’histoire.

L’Orchestre National de France, de par son héritage et le dynamisme de son projet, assure le rayonnement de l’exception culturelle française, tant dans l’Hexagone, depuis l’Auditorium de Radio France, centre de ses activités, que dans le monde entier, grâce à ses tournées internationales. Soucieux de la proximité avec les publics, il est l’acteur d’un « Grand Tour » qui innerve l’ensemble du territoire français, et mène par ailleurs une action pédagogique particulièrement active.

Cristian Măcelaru a pris ses fonctions de directeur musical de l’Orchestre National de France en 2020.
Il est né à Timișoara (Roumanie) en 1980. Il étudie d’abord le violon dans son pays, puis se rend aux États-Unis où il se forme à l’Interlochen Arts Academy (Michigan) et aux universités de Miami et de Houston. Il parachève sa formation au Tanglewood Music Center et à l’Aspen Music Festival(…). Il a fait ses débuts en tant que violon solo avec le Miami Symphony Orchestra au Carnegie Hall de New York, à l’âge de 19 ans, ce qui en fait le plus jeune violon solo de toute l’histoire de cet orchestre.
Il est actuellement directeur musical de l’Orchestre symphonique de la WDR de
Cologne, ainsi que directeur musical du Festival de musique contemporaine de Cabrillo (Californie) depuis 2017. Cristian Măcelaru s’est fait connaître sur le plan international en 2012, en remplaçant Pierre Boulez à la tête de l’Orchestre symphonique de Chicago. La même année, il recevait le Solti Emerging Conductor Award, prix décerné aux jeunes chefs d’orchestre, puis en 2014
le Solti Conducting Award. Il dirige depuis lors les plus grands orchestres américains, l’Orchestre symphonique de Chicago, le New York Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic, le Cleveland Orchestra, et entretient un lien étroit avec le Philadelphia Orchestra, qu’il a dirigé plus de cent cinquante fois. En Europe, Cristian Măcelaru se produit régulièrement en tant que chef invité(…). En 2021, Cristian Măcelaru devient directeur artistique du Festival George Enescu, à Bucarest.

Alexandre Kantorow est le premier pianiste français à remporter la médaille d’or du Concours Tchaïkovski à 22 ans en 2019 ainsi que le Grand Prix, décerné seulement trois fois auparavant dans l’histoire du concours. Salué par la critique comme le « jeune tsar du piano » (Classica) et la « réincarnation de Liszt » (Fanfare), il a reçu de nombreux autres prix et est déjà invité à se produire au plus haut niveau dans le monde entier.
Il fait ses débuts à La Folle Journée de Nantes à 16 ans et depuis a joué avec les plus grands orchestres du monde(l’Orchestre du Mariinsky, l’Orchestre de Paris, la Staatskappelle de Berlin, le Royal Philharmonic Orchestra, le Philharmonia, le
Royal Stockholm Philharmonic et sera en tournée avec l’Orchestre National de Toulouse, le Budapest Festival Orchestra et le Munich Philharmonic.
En récital, il se produit dans les plus grandes salles de concert et dans les festivals les plus prestigieux.
Il joue régulièrement avec Victor Julien-Laferrière, Renaud Capuçon, Daniel Lozakovich et Matthias Goerne.
Son dernier enregistrement (oeuvres solo de Brahms) a reçu le Diapason d’Or 2022 les concerti pour piano 1 et 2 de Camille Saint-Saëns a reçu le Diapason d’Or. Ses deux précédents enregistrements (concerti 3-5 de Saint-Saëns et oeuvres solos de Brahms, Bartok et Liszt) avaient tous deux reçu le Diapason d’Or et le Choc Classica de l’année en 2019 et 2020 respectivement. Ses enregistrements de récital à la Russe ont également remporté de nombreux prix et distinctions en 2017, notamment Choc de l’Année (Classica), Diapason découverte (Diapason), Supersonic (Pizzicata) et CD des Doppelmonats (PianoNews). Il a été nommé en 2019 » Révélation musicale de l’année » par l’Association des critiques professionnels.
En 2020, il a remporté les Victoires de la Musique Classique dans les catégories Enregistrement de l’Année et Soliste Instrumental de l’Année.
Né en France et d’origine franco-britannique, il a étudié avec Pierre-Alain Volondat, Igor Lazko, Frank Braley et Rena Shereshevskaya. 

Photos © Radio France, Christophe
Abramowitz, François Arveiller