Sans tambour

Date

16 Nov 2022

Heure

20h00
  • Tarifs: 6€ à 19€

Samuel Achache

1h50  / tarif 2 → de 6 € à 19 €

mise en scène Samuel Achache
direction musicale Florent Hubert
avec les musiciens – comédiens
Agathe Peyrat, Léo Antonin Lutinier, Anne Lise Heimburger, Sarah Le Picard, Gulrim Choi, Sébastien Innocenti, Lionel Dray, Antonin Tri Hoang, Eve Risser, Samuel Achache, Florent Hubert
scénographie Lisa Navarro
costumes Pauline Kieffer
création lumières César Godefroy
collaboration à la dramaturgie Sarah Le Picard et Lucile Rose
arrangements collectifs à partir ,de lieder de Schumann tirés de :
Liederkreis op.39, Frauenliebe
und Leben op.42, Myrthen op. 25,
Dichterliebe op. 48, Liederkreis op.24

Au départ, il y a un effondrement. Celui d’une maison et celui, des personnes qui l’habitent. À partir des strates du passé et des traces du présent, la pièce raconte plusieurs époques, d’aujourd’hui à l’âge de pierre, et parcourt les pans de vie de ceux qui ont habité cette maison, leurs amours perdues et leur capacité à se reconstruire, humainement et musicalement.
Les Liederkreis de Schuman sont cet ensemble de pièces courtes issues du romantisme allemand qui permettent aux personnages (incarnés par des acteurs musiciens) d’exprimer leur douleur, puis de s’en affranchir pour qu’affleure une nouvelle musique, fugace et improvisée. Leur histoire est réinventée collectivement, par la pluralité de leurs voix, leurs chants et leurs mots.
Dans cette nouvelle création présentée au Festival d’Avignon 2022, Samuel Achache et Florian Hubert réussissent le pari d’un théâtre musical poétique et onirique, dont on ressort chargés d’espoir et d’énergie.
Parce que quand on n’a plus rien, il reste encore la musique.

Marianne, Youness Bousenna, 8 juillet 22
“(…) Sur une scène d’abord épurée – où des afficheurs LED ont tout de même la politesse de diffuser des informations cruciales, comme la météo de Honolulu ou la porte d’embarquement d’un vol Londres-Dubaï à Heathrow – s’entame un dialogue insolite, parlant de pièces en train de se jouer simultanément comme des webcams animalières. Cet échange extravagant, servi par un texte d’une grande subtilité, toujours léger mais également profondément philosophique, va bientôt être ponctué par des « événements spectaculaires ». Ces derniers, annoncés par des comptes à rebours, s’enchaînent à une cadence de plus en plus soutenue, donnant une profondeur inattendue à la mise en scène.
De cet antirythme naît alors un surrythme, où la question de rater quelque chose se mue en une réflexion sur l’attente car, au fond, « l’essentiel c’est d’avoir toujours un truc à attendre ». Mais aussi, pourrait-on compléter, d’avoir toujours des choses essentielles à attendre – comme cette formidable création, précisément.”


Production : Centre International de Créations Théâtrales, Théâtre des Bouffes du Nord & La Sourde.
Coproductions : Théâtre National de Nice ; Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National ; Théâtre de Caen; Le Parvis, Scène nationale Tarbes Pyrénées ; Points communs, Nouvelle Scène nationale Cergy-Pontoise Val d’Oise ; Opéra national de Lorraine ; Festival d’Automne
à Paris ; Théâtre + Cinéma Scène nationale Grand Narbonne ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche sur Yon; Les Théâtres de la ville du Luxembourg ; Le Quartz, Scène nationale de Brest ; Festival d’Avignon ; Festival Dei Due Mondi – Spoleto.
Soutiens : la Vie brève, Théâtre de l’Aquarium; Centre d’Art et de Culture, Meudon.
Remerciements à l’Opéra national de Lorraine pour la mise à disposition d’éléments de costumes.
Photo © Jean-Louis Fernandez.

L’été de Théâtre + Cinéma

Théâtre + Cinéma ferme ses portes pour la période estivale du vendredi 22 juillet au mardi 23 août inclus.
À retenir :
– Les abonnements en ligne continuent pendant l’été
– Ouverture des ventes à l’unité et les abonnements au guichet
à partir du 1er septembre
– Présentation de la saison le samedi 10 septembre 18h (des impromptus par les artistes programmés vont seront proposés dès 15h, en entrée libre)
– La brochure de saison arrivera dans vos boîtes aux lettres courant août
 
Bel été !